Il existe plusieurs styles de kickboxing, (combat spécialisé debout) en sports de combats. Les plus connues sonts le kickboxing traditionnel (karaté full contact), le muay thai, le sanda/sanshou (kickboxing chinois) et le K1 qui est très populaire avec la Ligue Glory. Chaque style de « striking » est intense et dynamique lorsque pratiqué avec du contact.  Le muay thai est l’un des styles le plus connue et pratiqué partout dans le monde et est reconnu pour être super efficace. Le Sanshou dérivé du kung fu est lui aussi très explosif et complet puisqu’il utilise les poings/pieds , coudes et genoux mais ajoute les projections et la lutte qui manque en muay thai. Il reste à dire qu’aucune autres formes de combat debout peux rivaliser avec l’intensité et les éléments du style de guérrier du Lethwei de Myanmar.

A Myanmar , le Lethwei est une véritable religion, tel le hockey ici au canada. Toujours dans les médias et journaux. 

Originaire de Myanmar (anciennement la Birmanie) le Lethwei est pratiqué depuis des milles d’années, et comme le muay thai et le sanshou/sanda, les poings, pieds , coudes , genoux et les projections sont utilisés et légal en combat. Là où le Lethwei devient à la fois brutal et différent est que les coups de têtes sont permis et encouragé ! Un autre aspect unique au Lethwei:  les combattants ne portes pas de gants , donc frappent à poings nue! Pas de decision louches non plus, car il n’a aucun juges ou pointages en Lethwei traditionnel, la seule facon de gagner est par un knockout ou que l’adversaire soit incapable de continuer le combat. Il est même possible de prendre 3 min pour revenir à l’assaut après avoir subit un KO….

Les combattants démontrent du courage et de la tenacité incroyable dans les matchs.. pas de places pour les « mous ».

Ces techniques avec très peu de restrictions, les mains nues, et aucun pointages fait en sorte que les combats en Lethwei sont ceux qui se rapproche le plus de la réalité d’un combat dans la rue en ce qui attrait au combat debout. Il reste à dire que la plupart des participants qui combattent en Lethwei sont des combattants aguérient qui sont souvent champions dans d’autres disciplines comme le muay thai , mma ou K1 et qui désirent se « tester » au plus haut niveaux. Il est très commun de voir les deux combattants en Lethwei finir sévèrement ammoché et les combats sont tous toujours remplie d’action. Ce style demande un niveau technique en défensive supérieur puisque le pratiquant ne peut pas se ‘cacher’ derrière ses gants ou simplement absorber les coups. En offensive l’habileté de combattre à distance et aussi au corps à corps de façon fluide et dominante est indispensable pour gagner!

Le corps à corps est indispensable en Lethwei, comme en auto-défense.  Dave Leduc quelques moments avant mettre le champion de muay thai Sudsakorn KO. 

Presque inconnue en dehors de Myanmar et ses environs il y a quelques années (à part pour les puristes,) le Lethwei prends de la popularité rapidement avec plusieurs mouvements du gouvernement du pays qui ont ouvert la machine. Il est commun de voir plus de 10 000 et même récemment 30 000 personnes dans les stades pour les combats locaux attirant maintenant des combattants de partout dans le monde. Au Japon, déja 6 gros galas ont été organisé avec succès et plusieurs autres pays ont démontré un intérêt d’organiser des combats Lethwei comme prochainement la Nouvelle-Zélande.

Un jeune champion qui a connue une ascension rapide! Dave Leduc est un ambassadeur pour le Lethwei. 

Avec des jeunes champions dynamiques comme notre canadien Dave Leduc, qui aide à populariser ce style à l’étranger et ici chez nous, des règles qui permettent de vraiment voir quelles techniques et stratégies fonctionnent vraiment en combat « all out ». Le Lethwei risque de rivaliser les autres styles de kickboxing en popularité dans les prochaines années. L’école d’arts martiaux Patenaude est fier d’avoir formé et entrainé le champion mondial Dave Leduc, qui inspire déjà quelques uns des autres membres de l’équipe Patenaude à démontrer un intéret pour participer dans ce style ultime de kickboxing dans le futur.